Respect des écosystèmes et du sol

Les parcelles de vigne sont enclavées dans des sites préservés où l’on retrouve des haies, des arbres. Nous avons souhaité préserver cet environnement afin de favoriser l’installation et le développement d’espèces endémiques telle que les chauves-souris, les abeilles, les chrysopes,… qui sont des prédateurs et des auxiliaires essentiels dans le développement physiologique et la protection naturelle de notre vignoble.

Depuis 2009 nous pratiquons un désherbage mécanique dans nos vignes. Nous travaillons nos rangs avec un outil qui nous permet de biner. Nous utilisons un intercep entre les ceps de vigne afin de réduire l’impact de la présence de l’herbe. L’intercep nous permet de faire plonger les racines des pieds de vigne profondément dans le sol. Ainsi la plante résiste mieux aux épisodes de sécheresse, assimile toute la riche complexité des sols et permet d’obtenir des vins complexes.

Innover, expérimenter, explorer

Nous concevons notre métier comme une recherche permanente de nouvelles techniques, d’innovations au service de la qualité des raisins et de nos vins.
Nous travaillons avec des partenaires ayant la même vision. Ils nous permettent de mettre en place de nouvelles techniques et d’adapter notre outil de production au service de la qualité.

De nouveaux cépages pour résister au stress hydrique

Pour faire face aux périodes de sécheresses récurrentes, nous avons planté deux cépages rouges très qualitatifs, réputés pour leur capacité à s’adapter aux périodes de stress hydrique. Nous sommes les premiers en France (2016) à avoir plantés un cépage rouge Géorgien : le Sapéravi.  Puis en 2017 nous avons planté du Marsellan, cépage provenant d’un croisement entre le cabernet sauvignon et le grenache. Cette aventure n’a été possible que grâce au concours de l’INRA et de notre pépiniériste.

L’élevage en cuves ovoïdes

Au cours de nos différentes dégustations à travers la France et à l’étranger, nous avons pu apprécier la qualité des vins vinifiés et élevés dans des cuves ovoïdes. Nous cherchions une technique nous permettant de mettre en valeur le fruit et la complexité aromatique de certaines parcelles. Nous avons acquis deux cuves ovoïdes en 2015 et nous proposons aujourd’hui des cuvées complexes, délicatement fruitées grâce à ces dernières.

L’Imagerie drone

Depuis 2017 nous travaillons avec un partenaire qui nous propose un appui technique par imagerie de drone. L’objectif est d’observer les évolutions physiologiques de la vigne afin d’intervenir sur son cycle végétatif lors de périodes charnières, et ainsi obtenir des maturités homogènes et plus abouties.

Partager des savoirs faire

Au Clos du Breil nous avons fait le choix de travailler avec plusieurs intervenants/conseillers afin d’avoir un regard critique sur notre travail et de bénéficier des expériences de chacun. Nous sommes persuadés que partager des compétences permet une remise en question et un enrichissement de nos pratiques. Nous échangeons régulièrement avec nos conseillers que nous avons choisis pour leur capacité à être force de proposition.

Nous gardons à l’esprit que nous sommes en évolution constante et que le chemin défini, à savoir la recherche permanente de la qualité, doit être abordé avec humilité et rigueur.

Pour visiter notre site, vous devez être en âge légal d'acheter et de consommer de l'alcool selon la législation de votre pays de résidence. S'il n'existe pas de législation à ce sujet, vous devez être âgé de 21 ans au moins
J'accepte ces termes et conditions